envies de saison

De la glace !!!

Le problème c’est que j’ai écouté « on va déguster » dimanche, et maintenant je n’arrive plus à choisir !

Ils m’ont embrouillée avec leurs « vanille usée broyée », glaces chaudes, impulsion d’air pour augmenter le volume, etc.

Moi je voulais juste fêter les 10 jours de beau temps et la chaleur inédite depuis 5 ans,  avec un sorbet citron ou une glace vanille !

Et je découvre que Carte d’Or n’est pas le must que je pensais, que si on veut du bon en terme d’ingrédients il faut payer 10€ le litre ou alors (et alors là je ne pensais vraiment jamais dire ça un jour) faire sa glace soi-même !

et… investir dans une sorbetière ?!?!

NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON, Vade Retro, dans 30 ans mais pas avant !

Mais même si je la fait, elle ne sera jamais prête pour ce soir et après, si ça se trouve il pleuvra !!!!

Allez, on s’en fiche ?

Things to bring back from / mes tocs de voyage

Je vais un peu faire ma Garance Doré, mais moi aussi j’ai mes listes de choses à ramener de voyage. Essentiellement des choses à manger, c’est vrai mais pas que.

Par exemple, je fais partie de ces filles qui vont en Allemagne pour faire du shopping. Paris ?  capitale du luxe et de la beauté ? Pff, non moi ce qui m’intéresse c’est

- DM. Magasin hautement sexy s’il en est. Une sorte de monoprix sans fringues, juste des rayons de shampoing et cotons tige + des biscuits bio et des chaussons/chaussettes pour bébé.

Mais maintenant, je sais que je ne suis plus seule alors j’assume. Je trouve : des chaussons/chaussettes donc, du vernis Essie à moitité prix, tout plein de produits de beauté en mini dose pour voyager, genre des flacons de laque de 75mL, du déo nivea de la taille d »un stabilo et surtout du Seba Med. Bin oui, le savon de mon enfance germanique quoi. Une odeur de madeleine de Proust, déclinée en gel douche (y compris mini bien sur), et surtout savon pour le visage, indispensable pour celles comme moi pour qui voyage = peau sèche = des boutons partout, à cause du changement d’eau ! Seba Med est là, il te rééquilibre ton pH, il te fait des bisous, il est sans savon.

(Je sais, ce billet est à haute teneur futile mais je m’en fous)

- les boulangeries. On peut dire ce qu’on veut de la baguette française, moi je n’aime rien tant que le pain allemand, avec plein de céréales dedans, bien compact, qui sèche pas, qu’on dirait un gâteau. en 10 000 versions. Miam. Le top : Hinkel

- les supermarchés : pour la moutarde. Pour les cornichons. Aigre doux mes amis ! (les saucisses j’ai arrêté, j’avais des plaintes). Pour le chocolat Milka en tablettes de 10kg avec des goûts de ouf.

-les boutiques pour enfants. Sérieux, on s’en rend compte seulement une fois parents, donc je sais que je viens de perdre une partie de mes lecteurs, mais franchement, ils sont vraiment super forts. En jouets en bois (Haba), en accessoires. Dernière trouvaille, le sur-pantalon de pluie pour les enfants qui aiment les flaques d’eau (tous). Qui ne t’oblige pas à gérer un gamin content 10 minutes a patauger dans les flaques puis trempé et grognon (puis malade). Bonne nouvelle, ce n’est pas livré en France, faut aller les chercher.

Déjà pas mal vous me direz. Oui, et encore je me retiens. Je ne ramène pas d’objets de déco.

Heureusement donc que j’y vais 4/5 fois par an, je suis rarement en pénurie.

Et quand je vais ailleurs, je ramène de la bouffe : du pain noir et du raifort d’Estonie, la totalité du Marks&Spencer à Londres, du parmesan d’Italie, du vin de Hongrie, de la vodka de Russie (et de Pologne)…

Pour les cadeaux souvenirs à la maison, ils peuvent toujours courir ! Franchement je n’ai encore rien trouvé qui ne fasse pas attrape touriste. Alors que les bretzels frais… mioum mioum

D’ailleurs du Québec j’ai ramené essentiellement du sirop d’érable, des céréales, des poeles de pop corn, des sauces chinoises, etc.

Et vous, vous aimez ramener des choses de vos voyages ? Vous avez vos produits fétiches ?

Vous avez des commandes ?

Bisous !

Journée internationale des droits de la femme

C’est ça le terme complet, pas juste « Journée de la femme ». Tiens, citons Wikipédia, source neutre s’il en est :

« La journée internationale de la femme ou journée internationale des droits des femmes est célébrée le 8 mars et trouve son origine dans les manifestations de femmes au début du xxe siècle en Europe et aux États-Unis, réclamant l’égalité des droits, de meilleures conditions de travail et le droit de vote. Elle est officialisée par les Nations unies en 1977, invitant chaque pays de la planète à célébrer une journée pour les droits des femmes.
La journée de la femme fait partie des 87 journées internationales initiées ou reconnues par l’ONU. C’est une journée de manifestations à travers le monde : l’occasion de revendiquer l’égalité, de faire un bilan sur la situation des femmes dans la société. Traditionnellement les groupes et associations de femmes militantes préparent des manifestations partout dans le monde, pour faire aboutir leurs revendications, améliorer la condition féminine, fêter les victoires et les avancées. » Lire la suite

brèves

Vous savez, j’ai plein d’articles en préparation. J’ai le titre, les idées (dans ma tête). Mais surtout j’ai plein de procrastination !

et puis surtout en ce moment il y a ça en préparation : un beau spectacle, de plein de représentations, une tournée, presque !

Alors OK ce n’est pas moi qui y participe, mais ça chamboule un peu le planning de la maisonnée. Entre les répétitions, les réunions téléphoniques, les milliards de mails quotidiens pour organiser tout ça… ça va être trop bien (ça a intérêt en même temps) ! 

Et puis il y ça aussi, et faut aimer hein, c’est trop bien cette nouvelle histoire aussi !

Comment ça je vis par procuration ?

 

Bisous !